PRÊT.E À lancer ACHETER
TON 1ER BUSINESS ?

(POUR LE REVENDRE RAPIDEMENT PLUS CHER, ÉVIDEMMENT)

NON ! Le Business Flipping , 

ce n’est pas réservé aux millionnaires ou aux entrepreneurs aguerris ! Au contraire, c’est un raccourci ultra-simplifié pour se lancer dans l’entrepreneuriat et l’investissement :

  • Même si tu n'as pas beaucoup d'apport initial
  • Même si tu ne t'y connais pas en business ou en investissement
  • Même si tu n'as pas envie d'y investir beaucoup de temps

Bon... Récapitulons.

Métro - Boulot - Dodo.

Et pour bien commencer la journée ?

Un réveil strident, quelques snoozes, un café en 10 secondes chrono et tout ton temps de trajet sur Insta à rêvasser en regardant la vie (incroyable) des autres.

Tous les jours.
Toutes les semaines.
Pendant des années.

Depuis quand a-t-on accepté que notre vie puisse ressembler à ça ?

Tu rêvais de ça, toi, quand tu étais gamin.e ?

Metro boulot dodo
REMETTONS LES “^” SUR LES RÊVES

Ça commencerait comme ça :

Tu te réveilles naturellement, dans le pays qui te plait.

Tu regardes ton portable : tu as fait 4 ventes en dormant. C'est plus que ce que tu gagnais en 2 semaines de taf dans ton ancien boulot.

Tu as le temps de te prendre ton petit déjeuner, de faire les activités qui t'animent, de bosser sur les projets qui t'enthousiasment. (Sport ? Musique ? Porterie ?)

Quand tu scrolles sur des photos de voyageurs dans des endroits idylliques ? Tu souris, car tu sais que toi aussi tu seras au soleil dans 2 semaines.

Tu bosses quelques heures, puis petite pause mails : ah, encore 3 ventes ! Et ce qui te réjouis vraiment à ce moment-là, ce n’est pas que tu viens de dépasser ton ancien salaire, mais c’est que ton Business est en train de prendre de la valeur à toute allure. Il sera bientôt l’heure de le revendre.

Et ça, c’est synonyme de quelques mois de vacances ensuite !

Oui, tu as le droit d’en rêver, mais surtout d’y accéder.
Et parce que les chiffres sont les meilleures preuves… on va en partager plein un peu plus bas. Mais avant ça…

Laisse-moi te présenter l’équipe. (Que tu saches à qui tu as affaire… c’est la moindre des choses).

Moi c'est Nadège, (la nana sur la photo), enchantée ! Et le mec en Bas, c’est Bertrand (a.k.a. 1 Entrepreneur Français), THE spécialiste du Business Flipping.

Perso, je n'avais jamais entendu parler du Business Flipping avant de rencontrer Bertrand... Et depuis que je vois comment il vit et à quel point il se met bien…

Je n'ai qu'une idée en tête : acheter mon premier business. (Alors j’économise et dans quelques semaines…)

Lui ? C'est Bertrand (avec qui je travaille)

Bertrand Millet, c'est LE mec des réseaux sociaux (275 000 abonnés) qui challenge et motive les gens à faire du bizz et à entreprendre (lui, ça fait 22 ans qu'il le fait !!!)

Aujourd'hui, il voyage 95% de l'année (en 1st class de princesse), et à ce jour 100% de ses revenus proviennent du Business Flipping (surtout vu la tronche de ses investissements en bourse ces temps-ci).

Il a un quotidien très cool (en tout cas il est toujours en train de chiller quand je le contacte), profite de la vie, et a régulièrement des rentrées d'argent à 5 voire 6 chiffres quand il revend un de ses business.

Il a lancé des centaines de bizz et m'a dit qu'il n'en relancera JAMAIS (sauf à la rigueur pour une cause qui lui tiendrait à coeur, mais clairement pas pour faire de l'argent).

C'est également un Expert en Marketing auprès des entrepreneurs et des entreprises qui cherchent à pousser leur activité jusqu'à leur plein potentiel et c’est en ces qualités qu’il est intervenu régulièrement à la radio, à la T.V. ou sur les chaînes d’autres experts en Business.

OK ça sonne bien cette histoire mais... pourquoi tout le monde ne vit pas du Business Flipping si c'est si génial ? (et toi, tu en vis?)

Tout simplement parce que c'est récent (comparé à l'immobilier ou la bourse par exemple) et... franchement méconnu.


L'achat-revente de business en ligne, ça n'existe que depuis que c'est devenu très (trop ?) facile de se lancer sur le web. Et avec l'arrivée des IA genre chat GPT et cie, ça ne va pas ralentir... Et tout ça, à cause d’un phénomène : L’AMATEURISATION DE L’ENTREPRENEURIAT EN FRANCE.

Petit récap' rapide de l'amateurisation du business en France, en 3 étapes :
-  La loi Breton (2005) supprime le besoin d'un capital social de 7 500 euros (50 000 F à l’époque) pour créer une société
- Le statut d'auto entrepreneur (2009) permet de se mettre à son compte en quelques clics
- L'essor du net permet à n'importe qui de lancer un business... depuis son canapé.

Sur le papier ? C'est le rêve, la liberté, l'accès à la richesse pour tous...

Dans les faits ? 92% des business qui sont lancés sur le web s'écroulent chaque année.

En gros ? Il y a plus d'appelés que d'élus, et pas mal de projets avortés sur le bord de la route (qui n'attendent qu'à être ramassés).

"Super, ça met la patate tes histoires ! Donc on annule tout et on retourne snoozer tous les matins c'est ça ?"

Que nenni.

Là je te dis juste que lancer un business est très (trèèès) loin d'être voué à la réussite (mais qu'il y a plein de business avec du potentiel qui ont été abandonnés au bord de la route, si tu as tout suivi).

Ça ne veut pas dire que tu dois t'asseoir sur tes projets et retourner bosser du lundi au vendredi pour un patron qui te saoule et/ou pour un salaire de misère (ni que tu dois absolument passer aux cryptos, je te vois !).

D'ailleurs, je ne compte clairement pas me contenter de mon salaire médiocre (mais tu sauras où j'en suis dans le Business Flipping quelque part en fin de page !).

Alors si j'ai un conseil à te donner, c'est tout simplement :

Achète un business,
ne le crée pas.

Oui oui, tu m'as bien entendue.

Ne lance pas ton business.
Vraiment.

Je sais, tu entends partout qu'il faut créer ta boîte pour être libre, ne plus avoir de patron ni de planning, faire ce qui te plaît...

La vérité ?

C'est que lancer un business demande énormément de temps (que tu ne passeras pas à faire d'autres choses pour te développer), des compétences, de l'argent (pour payer tes logiciels, tes formations, ton domaine... 5 à 10 000€ pour quelqu'un de débrouillard, le double voire le triple si tu as besoin de te faire coacher), le tout sans AUCUNE certitude de faire des ventes, et encore mois d'en vivre !

Eh oui, 92% d'échec, tu te souviens.

Alors peut-être as tu déjà essayé de te lancer sur le web sans grand succès...
Ou peut-être as tu envie de te lancer...

Si c'est le cas ?

Voici une bien meilleure solution :

Le Business Flipping

Tu n'as aucune idée de ce dont je parle ?
OK, OK, assieds toi, sors ton cahier, je te fais un petit récap' rapido.

Le concept de Business Flipping provient du "House Flipping" (comprendre "achat-revente dans l'immobilier en se faisant une méga plus value après avoir retapé un logement un peu moche voire insalubre").
Et le Business Flipping, c'est pareil, mais... avec un business.

C'est donc le fait d'ACHETER un business sous évalué et/ou sous performant, de le BOOSTER, puis de le REVENDRE plus cher (on parle aussi de faire une belle culbute/bascule, ou d'un business avec un fort "coefficient multiplicateur").

Alors je t'entends déjà me dire...
"J'y connais rien en business",

"J'ai pas un rond",
"J'ai pas le temps de m'occuper de ça avec mes 3 hamsters  gosses et mes 2 gerbilles",
"Ça sent l'arnaque non ?".

SAUF QUE....

C'est JUSTEMENT une manière simple, accessible et fiable d'investir.
Je vais t'expliquer pourquoi, mais si tu sais déjà que c'est ce qu'il te faut, tu peux évidemment cliquer directement ci-dessous :

Pourquoi ACHETER ton business ?

Accessibilité financière

Il y a des business à TOUS les prix.
On a déjà trouvé des occazs” pour 1€ symbolique, c’est rare et ça demande beaucoup de réseau. Mais ça peut arriver. En revanche, on en achète assez régulièrement à moins de 1,000€... Mais le top, et préfère c’est ceux entre 15,000 et 25,000€.
- Ça évite d'avoir du travail de lancement à fournir (ce qui est coûte déjà pas loin de 2 ou 3,000€) 
- Ça facilite la revente (qui devient plus difficile quand les business atteignent des prix élevés)
- Et ça rend la bascule plus intéressante (ce qui est plus difficile quand le prix d'achat est déjà très haut).

Ce que tu vas payer en achetant un business, tu l'économises par rapport au temps que tu aurais passé à tester, échouer, et au prix des formations, des logiciels, des coachings...


Bon.
Tu vas peut-être me dire que tu n'as pas d'argent à investir.

Mais TOUT LE MONDE a 20 000€.

Si je te dis que je t'ai trouvé une villa incroyable vue mer et montagne dans ton pays préféré pour 20 000€, mais que cette offre est disponible seulement 3j...

Tu vas me dire que tu ne les trouverais pas ? Que tu n'aurais rien à vendre, aucune connaissance à appeler, aucun levier bancaire ?

Soyons sérieux deux minutes.

Et accessoirement il y a aussi des manières de payer en plusieurs fois, ou même de payer une fois les premières ventes encaissées.

Gains rapides = réussite

Le truc si tu achètes un business déjà sur pieds, c'est que tu as juste à rentrer tes cordonnées bancaires et... tu peux encaisser. Le dernier bizz qu’on a acheté (à 6000€) a encaissé des ventes dès le 1er jour.

Alors que tu passerais potentiellement des MOIS à faire une vente (si tant est que ça arrive) en créant ton business.

Et qui résultats lents dit démotivation et... échec.

Comme on n’a aucun repère quand on lance son bizz, on ne sait jamais si on est sur le bon chemin ou pas !

Si les premiers résultats n’arrivent pas vite, soit ça arrivera un jour (mais du coup on se dit que ça n’arrivera pas et on arrête), soit ça n’arrivera pas (mais de toute façon on l'ignore et on se démotive aussi).

Alors... autant avoir des résultats rapides, non ?

prédictibilité = sécurité

Le business que tu achèteras aura réussi là où 92% des business auront échoué : il aura eu des résultats.
Même s'ils sont petits, même si ce n'est qu'une vente !
Il fera déjà partie des exceptions.

Il aura accumulé des données pendant des mois, voire des années !

Là où tu serais dans le brouillard le plus total en lançant ton bizz, tu sauras exactement prévoir tes résultats en achetant un business.

Et qui dit prédictibilité dit sécurité.

Et ça, on ne peut pas en dire autant des cryptos ou de la bourse (hein Bertrand ?).

engagement minimal

Apprendre à investir en bourses ou en cryptos : ça peut aller vite, mais... c'est risqué (c'est pas Bertrand qui dira l'inverse).

Acquérir un bien immobilier, le retaper, le gérer... ça semble pérenne, mais... quel gouffre d'argent/ de temps/d'énergie ! En gros soit tu as plein d'argent et tu délègues tout, soit tu en as peu et... va falloir se retrousser les manches.

Le Business Flipping, en plus d'être accessible financièrement, peut demander très peu d'engagement, de compétences et de temps. Je dis qu'il peut, car tout dépend du temps et de l'investissement que tu auras envie d'y allouer ! 

Le maître mot si tu ne veux pas y perdre de temps ?
DÉ-LÉ-GUER.

C'est simple, une fois lancé, ça peut devenir un investissement passif (Bertrand alloue 30 minutes par mois à la gestion de son dernier business !).

rentabilité ++

Un système simple, accessible, fiable... c'est un peu trop beau pour être rentable ça non ?

Eh bien... non.

Et ce pour 2 raisons :

- On achète à des amateurs (comme expliqué dans l'intro), donc moins cher que la valeur réelle du bizz au moment de l'achat ! On a déjà acheté des business à - de 1000€ qu'on a revendus 10x plus chers le jour même...

- Outre le pactole à la revente, il ne faut pas oublier tous les bénéfices générés pendant la période d'exploitation !

Ils ont fait confiance à Bertrand...

Olivier Roland

Blogueur pro

"Si vous voulez réussir sur internet, Bertrand c'est la personne qu'il vous faut."

Isabelle Nguyen

Vendeuse de boutiques E-commerce

"Bertrand a une approche unique, il se sert de la psychologie humaine, il rentre dans votre tête."

Lorenzo Pancino

Expert des médias et coach

"Bertrand, c'est une mine d'or pour le Marketing."

Quelques chiffres
(comme promis)

Parlons peu, mais parlons bien.

Bertrand a plusieurs business, mais j'aimerais te parler d'un de ses business "moyen" (dans le sens de la moyenne hein, ça ne veut pas dire que c'est bof bof).

Ce business, c'est une boutique e-commerce de produits pour la maison :
- Il l'a acheté en 2021 à 8500€
- Il a fait ses premières ventes au bout de 2 jours
- Il était rentable au bout de 4 mois
- Il générait 7000€ de bénéfices mensuels au bout de 8 mois
- Aujourd'hui, c'est 12000€ de bénéfices mensuels pour... 30 minutes de gestion (bon aller, 45 minutes parfois car on digresse tout le temps en réunion)
- La vente est estimée à fin 2023, pour un coût compris entre 200 000 et 250 000€.

Ce qui fait un bénéfice total (plus value de vente + bénéfices d'exploitation) de 420 000€ (un coefficient multiplicateur de 50 !!) en 22 mois, et en y passant en moyenne 30 minutes mensuelles.

Le tout sans risque majeur (sauf s'il y a une crise économique et/ou politique mondiale de folie en gros).

Quelque chose à rajouter ?

"Euh... COMMENT ON FAIT tout PAREIL ?"

Excellente question !

Et en guise de début de réponse, j'aimerais te décrire le processus du Business Flipping pour que tu visualises bien les étapes et les enjeux clés. Mais avant ça...

LA MÉTHODE BUSINESS FLIPPING EN 1 CLIN D’ŒIL :

Voici toutes les questions qu’il faut se poser lorsqu’on se lance dans le Business Flipping. Nous répondons donc à toutes celles-ci dans notre programme GRATUITBusiness Flipping : Mode d’emploi”. Celui-ci n’est pas accessible à tout le monde. Il est réservé à tous ceux qui souhaitent se lancer concrètement dans le Business Flipping.


Pour découvrir le Business Flipping et savoir si cette activité peut être faite pour toi, le mieux est d’accéder à notre formation expresse et gratuité : Business Flipping 101. Dedans, tu découvrira tout ce dont tu as besoin pour démarrer. Tu découvriras également comment récupérer le programme complet si, évidemment, tu veux te lancer réellement dans le Business Flipping.

Et pour les plus curieux, voici toutes les questions auxquelles le programme complet répond :


1

REVENDRE

Revendre est le reflet de l’achat. Pour revendre parfaitement, il faut acheter correctement. Mais la revente d’un Business soulève, évidemment plein de questions : 

Pourquoi revendre ?
Pourquoi est-il plus intéressant de revendre un Business qui tourne et qui fait de l’argent plutôt que de l’automatiser complètement ou de le mettre en gestion ?

Comment bien revendre son Business ?
“Bien revendre” ne signifie pas du tout “Revendre le plus cher possible”. Et si, parfois, les deux sont synonymes, très souvent, chercher à vendre plus cher entraine des catastrophes.

Comment revendre ?
Voici l’une des questions majeures que se posent les aspirant-flippers avant de se lancer. Et c’est légitime. Personne n’a envie de se retrouver avec son Business sur les bras quand il souhaite s’en séparer.

Préparer son Business à la revente ?
Comme un appartement, un Business peut se mettre sur son 31 pour séduire les acheteurs. Et le même Business légèrement relooké, peut voir sa valeur 

La question de l’après-achat
Comment faire en sorte de ne pas être embêté une fois qu’on a vendu son Business. Bref, comment faire de sa première vente un rêve qui ne se transforme pas en cauchemar ?

2

PROFILING

C’est de loin la partie la plus importante. Déjà, parce qu’elle est complètement inconnue de tous, et ensuite parce qu’elle est sous-estimée et donc responsable de 90% des catastrophe en Business Flipping.

Identifier ton intention ?
Il existe 5 intentions fondamentales possibles chez tout entrepreneur. L’idée est d’identifier celle qui te meut pour te permettre de trouver le Business correspondant à celle-ci.

Profil et Business Models
Nous n’avons pas toutes les qualités (en tout cas, pas nous). Et, certains types de Business réclament des qualités que tu n’as sûrement pas, alors que tu excellerais dans d’autre. Prendre cela en compte dans la recherche d’un Business est donc essentiel !

Définir complètement ta recherche
En guise de conclusion, voici tous les critères à prendre en compte pour une recherche de Business réussie : intention, objectifs, KPI, profil, compétences, expérience, temps disponible et budget. Pas facile de tout allier pour trouver la perle idéale !

3

ACHETER

Se rater à l’achat, c’est s’assurer des mois de galères. Et pourtant, cette étape est rarement bien faite. La raison : un mauvais “match” entre son profil et le business qu’on acquiert. Dans 90% des cas, on se laisse aveugler par les perspectives de gains et oubliant complètement qu’on n’a pas du tout le profil adéquat pour le Business proposé.

C’est là que tout se joue !
Si tu achètes bien, ton Flip est déjà réussi à 90%. Et c’est logique. Même si tu ne touche rien au business que tu achètes. Si tu l’achètes en-dessous de son prix et que tu le revends le jour même… tu gagnes déjà de l’argent !

Acheter selon son Profil
J’insiste sur ce point, parce qu’il est essentiel. Donc il ne faut pas se précipiter. Mieux vaut attendre un peu pour trouver la perle rare, que de sauter sur la première occaz et le regretter amèrement pendant des mois… voire plus.

Trouver la perle rare
Voici sûrement la question qui m’est la plus posée : “comment trouver des super occaz”. Et la réponse fait souvent grincer des dents : via son réseau. Eh oui, les plateformes de renvente de Business ne proposent malheureusement que des affaires médiocres. Et si tu te demandes comment faire pour accéder à du réseau pertinent. On y répond largement dans la formation.

Évaluer la perle rare
Voici un exercice extrêmement technique qui demande beaucoup d’expertise. Nous t’expliquons donc tout ce qui est à prendre en compte pour définir le vrai prix d’un Business.

4

BOOSTER SON BUSINESS (FACULTATIF)

Évidemment, celui qui sait booster l’activité d’un Business, a les clés en main pour s’assurer une culbute de fou ! Il peut sans difficulté faire X5, X10 ou même beaucoup plus. Pourtant c’est un exercice d’expert qui demande beaucoup de savoir-faire.

Heureusement, cette partie est facultative et on peut réaliser de très beaux flips sans même booster l’activité qu’on a acquise. Mais pour ceux que ça intéressera, voici ce qu’il faut savoir :

Les 2 métiers du Boosting
Booster demande d’aller dans 2 directions : le développement (commercial, communication, marketing) et la gestion (financière, administrative, humaine).

THE question : faire soi-même ou déléguer
Faut-il déléguer ? Quoi ? Quand ? Pour quel prix ? Comment ne pas tomber dans le piège du “c’est moins cher, donc je fais moi-même” ? Voici, je pense l’un des cours clé de la réussite de la phase de Boosting en Business Flipping.

Bases de gestion en BF
On ne pourra pas répondre à tout, mais on verra largement tout ce qui est à connaitre en matière de gestion, mais surtout, comment et par qui se faire aider.

Les bases du développement en BF
De la même façon qu’on ne peut pas rendre expert en gestion par un programme en ligne, on ne peut pas non-plus rendre expert en développement et en stratégie. En revanche, on posera un résumé complet des bonnes pratiques et de ressources pour avancer.

Pourquoi nous ne formons pas ?
C’est une question essentielle à laquelle nous répondrons sans détour. Mais voici d’ores-et-déjà l’essence de la réponse : parce que vous promettre d’atteindre l’expertise ou même l’autonomie par un simple programme en ligne, ce serait vous mentir. Heureusement, il existe d’autres chemins.


ET C’EST ÇA QUE VOUS APPELEZ “SIMPLE ET ACCESSIBLES ?”

Oui... et ça l'est !

Là évidemment je te parle de nouveaux concepts, tu ne connaissais peut-être même pas le Business Flipping il y a une heure !

Après effectivement, ce n’est pas “bisounours, 0 risque et automatique” ! :
- On peut facilement se planter en achetant un business pas du tout adapté à nos besoins (si on n'a pas d'intention fondamentale par exemple),
- On peut aussi avoir du mal à relancer la machine, à trouver les bons leviers pour augmenter la valeur de revente efficacement...
- Et au final il n'est pas toujours si facile de savoir que faire à la fin de la route : exploiter ou revendre ? À quel prix ? Et à qui ?

Comme tu le vois, des questions sur l'achat-revente de business, il y en a PLEIN.
Y aller à l'aveugle ?
C'est possible !

Mais on aimerait t'épargner des galères (et te faire gagner énormément de temps).

APPRENDRE

Le Business Flipping

Bon soyons clairs : on ne va pas pouvoir te transmettre TOUT ce qu’on a appris en 22 ans de business.

En revanche ?

Voici un chemin pas-à-pas pour te permettre de savoir si :

  1. Le Business Flipping c’est fait pour toi, et donc, si c’est pertinent de te former, et d’emmagasiner des tonnes de connaissances
  2. Si tu as le profil adapté pour faire parti des Success Stories
  3. Comment démarrer, quel que soit ton niveau et ton profil

Et pour ça, il te faut…

LES 4 PILIERS D’UN BUSINESS FLIPPING RÉUSSI :

⁃ Un plan d’action parfaitement et spécifiquement adapté à ton profil
 ⁃ Un savoir-faire solide pour acheter, booster et vendre comme un pro
 ⁃ Un réseau développé pour te soutenir et t’accompagner
 ⁃ Des tonnes d’opportunités d’achats à saisir

Ça tombe bien, notre rôle, c’est de t’apporter les 4 (Dès aujourd’hui, si tu veux).

Ils ont (aussi) fait confiance à Bertrand...

Michael Ferrari

Expert en liberté financière

"Ce qui est extraordinaire avec Bertrand, c'est qu'il a essayé beaucoup de choses et c'est pour ça qu'il peut vraiment vous accompagner."

Philippe Gabilliet

Auteur à succès

"Bertrand est une incarnation humaine du printemps. Avec lui, tout devient possible."



Théophile Eliet

Multi entrepreneur à succès

"Bertrand est le seul capable de vous guider pour entreprendre tout en gardant une liberté sur le plan personnel."


Foire aux Questions

Combien d'apport faut-il pour acheter un business ?

Dans la théorie, quelques euros suffisent. Mais ça, ça demande beaucoup de réseau et d’expérience. Donc, à moins d’un coup de chance extraordinaire, ce ne sera pas pour ton premier flip. Mais d’ici quelques années, qui sait !

Dans la pratique, on te conseille de viser des Business entre 5,000 et 25,000€. C’est dans ces prix que les premiers flips sont les plus juteux. Tu trouveras des affaires ultra-rentables, sûres et surtout accessibles pour des débutants.

Quelles compétences faut-il pour gérer un business ?

Tout dépend du temps et de l'argent que tu as, et de l'investissement que tu veux fournir.

En gros si tu achètes un business à plus de 5 000€ et/ou que tu ne veux pas y passer beaucoup de temps, il faut surtout être organisé et savoir déléguer. En revanche si tu as un petit apport et/ou que tu veux mettre la main à la pâte, il te sera utile de connaître un peu/d'apprendre à utiliser wordpress, les publicités FB... et d'avoir un certain attrait pour la gestion et le marketing !


C’est exactement pour ça que la question du parfait “Match” entre ton profil et ton premier business est essentielle et que nous insistons autant dessus.

Combien de temps & d'énergie devrai-je investir ?

Tout comme les compétences requises, tout dépend de ton niveau d'investissement (voulu ou subi).

Si le business tourne déjà et/ou que tu ne souhaites pas t'y investir, tu peux déléguer la totalité de la gestion : une fois les prestataires trouvés et l'organisation bouclée, on parle d'un business passif. (Jamais à 100%, mais tu peux réduire ton temps de gestion à quelques minutes par semaine). Évidemment, en faisant le choix du confort, tu sais que tu ralentis la croissance de ton Business. Mais tout est histoire d’équilibre.

Si en revanche tu achètes un bizz très peu cher (ou que tu meures d'envie d'y passer du temps), alors là tu peux foncer et y passer des heures et des heures. C'est un peu comme l'immobilier ! Quand tu achètes un T2 à 10 000€ tu te doutes qu'il va falloir trimer... Alors qu'à 200 000€ tu t'attends à un certain niveau de finitions.

Combien puis-je espérer gagner comme plus value ?

Pas de réponse unique, tu t'en doutes.

Il y a un facteur financier : un bizz très cheap peut être une excellente affaire OU un bizz potentiellement un peu fragile. À l’inverse, un bizz très très cher ne permet pas forcément de faire d'aussi grosses bascules qu'un bizz milieu de gamme.

Il y a aussi un facteur investissement : si tu mets plus de temps/d'énergie, il est probable que les résultats soient plus élevés (je dis probable car... tout dépend de comment tu gères ta barque ! Parfois il est préférable de sous-traiter à des experts et/ou de se faire accompagner).

Maintenant, lorsqu’on fait du Business Flipping, on vise, en général, des culbute entre X2 et X10 dans les 18 mois. Mais c’est encore une fois très théorique et ce calcul est à faire, évidemment, une fois que tu as repéré un business et que tu t’apprêtes à l’acquérir.

BUSINESS FLIPPING

PRÊT.E À LAISSER LES RÊVEURS DERRIÈRE TOI 
ET À PASSER DU CÔTÉ “ACTION” DE LA FORCE ?

ON TE RETROUVE TOUT DE SUITE, DE L’AUTRE CÔTÉ
( parce que moi, ça y'est : je me suis lancée)
>